TRIO LA MARAUDE 

En 1880, Achille Millien, ethnomusicologue avant l’heure, sillonne le Nivernais pour rencontrer les paysans et noter leurs chansons. 140 ans plus tard, trois chanteurs et amis de toujours vont à leur tour marauder de porte en porte, recueillant çà et là la mémoire des gens, des enfants comme des anciens.

Si le trio aime questionner et amuser, il aime surtout découvrir et écouter les gens. On les entendra dans les enregistrements glanés en chemin et insérés dans leurs spectacles et aussi dans le public, puisque celui-ci, quel que soit son âge, est invité à donner de la voix avec La Maraude et plus si affinités ! En mêlant chant a cappella et Human-Beat-Box (percussions avec la bouche issues du mouvement hip-hop), La Maraude revisite la tradition orale francophone dans un style résolument moderne.

84474533_604635070378533_419385911010761

«Trois fois rien » : 1er Opus de La Maraude

« Qui sont-ils les gens qui sont riches ? Sont-ils plus que moi qui n'ai rien ? »

 

Et trois fois rien, est-ce plus que rien ? Assurément oui, répondent en chœur Justin Bonnet, Xavier Fourniols et Florent Guillot, les trois complices de la Maraude, qui ont fait le choix de la simplicité (la voix et rien que la voix) pour ce 1er opus consacré au thème de l’argent.

Tout cela donne un spectacle unique, chanté à trois voix nues sur une rythmique de beatbox, autour d’un thème commun tiré d’une bourrée du Morvan : « De quoi vivons nous ? ». D’argent, d’amour, avec beaucoup ou trois fois rien ?

maraude2.jpg

L'argent: fil rouge de Trois Fois Rien

 

Porté par des questionnements économiques et écologiques, La Maraude, dès ses premières recherches de répertoire, a eu la curiosité d’interroger les chansons traditionnelles autour du thème de l’argent : que nous disent ces poésies populaires du rapport à l’argent de ceux qui les ont chantés tout au long de leur vie, pour soutenir leurs travaux, leurs veillées ou leurs danses ? Il se révèle passionnant de stimuler réflexions et paroles sur l’argent à partir des textes faussement naïfs des chansons traditionnelles.

La Maraude a pensé Trois Fois Rien en y intégrant une partition pour le public

Cette simplicité appelle aussi au partage : tous les humains ont une voix et ont la capacité de chanter ensemble. Le terme de ‘concert participatif‘ est volontairement évité ici, l’idée n’est pas de reproduire sur scène un atelier pédagogique, mais de faire entrer les spectateurs dans l’univers musical et poétique de La Maraude.

Ainsi, ‘Trois fois rien’ réserve une place importante à la poésie de la voix des spectateurs, de deux manières différentes :

 

• Par la retransmission des collectages : Les rencontres avec les habitants et le collectage de leurs paroles, en amont du concert, sont restituées par un système simple de retransmission, actionné depuis la scène par les artistes.

 

• Par la « Partition » du public : Au sein même du concert et « en direct », le public est invité à chanter avec le trio : petites boucles rythmiques, ostinato mélodique ou refrain de chanson...

Trio La Maraude : Les artistes

florent_Guillot.jpg

Florent GUILLOT – Chant & Human-Beat-Box

Musicien et pédagogue atypique, il développe un univers basé sur le souffle et la voix, explorant les musiques primitives et traditionnelles autant que la composition contemporaine. Il pratique et enseigne la musique comme un besoin fondamental d’expression. Il intervient comme musicien au musée de la Cité de la Musique, où il présente le “human beat-box” et les sonorités envoûtantes de la guimbarde. Il compose et collabore sur de nombreux projets: Compagnie “L’Arche en Sel”, l'appel de la forêt, Compagnie "pyros "...

Xavier_Fourniols.jpg
Justin_Bonnet.jpg

Xavier Fourniols – Chant & Human-Beat-Box

Trompettiste classique de formation, passionné de reggae et de musiques traditionnelles, Xavier a toujours joué de ses multiples influences. Trompettiste du groupe de reggae « Funde », il arrange également pour le groupe, allant jusqu’à lui associer un orchestre symphonique pour lequel il écrit. Chanteur au sein de La Note Jaune auprès de Justin Bonnet, il cultive sa voix tout en co-dirigeant le projet. Curieux de toutes les formes d’expressions vocales, il s’initie au beat-box auprès de Florent Guillot avant de développer son propre style. Il anime avec Florent des ateliers pédagogiques « tradi-box » mêlant beat-box et chansons traditionnelle. Il a également animé plusieurs ateliers en direction des enfants des centres de loisirs de Seine et Marne. 

Justin Bonnet – Leader, chant

Après de nombreuses années en tant que membre des ensembles vocaux français les plus prestigieux (Les Arts Florissants, le Concert Spirituel, Sequentia, Obsidienne), Justin décide de se consacrer entièrement à la recherche, la transmission et l’écriture de spectacles autour du répertoire des chansons de la tradition orale. C’est dans cette dynamique qu’il crée le collectif TO&MA qui accueille en son sein le quintette vocal Têtes de Chien, le trio La Maraude et plusieurs projets pédagogiques. En direction du jeune public, Justin crée avec la compagnie Eclats le solo « le conte de la mère Millette » puis le spectacle « L’avoir-Ode chanté au savon » de Laurent Dupont, porté par la compagnie ACTA. Titulaire du DE de direction de choeur, il est professeur de chant choral au conservatoire de Joigny et anime de nombreux ateliers dans les écoles de l’Yonne.

Crédits photos © David Tiéfaine

 ACTUALITÉS : 

 

Retrouvez toutes les dates des prochaines représentations sur

l'agenda de la saison

 Suivez La Maraude sur facebook